RTBFPasser au contenu
Rechercher

Le 6/8

Votre chat prend de l’âge ? Voici à quoi veiller pour son bien-être

Vieux chat, autres tracas

Le 6-8

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

04 mai 2022 à 13:54Temps de lecture3 min
Par Elisée Baelongandi

Votre chat commence à prendre de l’âge ? C’est une joie de pouvoir partager avec lui le plus de temps possible n’est ce pas ? Cependant, cette longévité n’est pas un long fleuve paisible sans maux. Bénédicte Flament, vétérinaire et chroniqueuse du 6-8, explique les maladies auxquelles il peut être confronté.

Le chat est l’animal de compagnie le plus présent en Europe ainsi qu’en Belgique. Selon les chiffres, une famille sur deux en aurait un. La raison de la préférence du chat au chien comme animal de compagnie réside dans le fait que le félin est de nature indépendant, il sort et peut faire ses besoins seuls sans surveillance… Il possède un mode de vie qui ne nécessite pas une assistance et cadre parfaitement avec la vie de la population actuellement constamment débordée et à la recherche de temps.

Les chats vivent de plus en plus longtemps…

Il y a 10 ans, lorsqu’un chat atteignait l’âge de 15 ans cela était de l’ordre du miracle, actuellement les félins atteignent environ la vingtaine. Ce gain de quelques années est constant chez tous les chats contrairement aux chiens où des variations sont remarquables en fonction de la race.

Cette longévité est le résultat de plusieurs facteurs :

  • L’alimentation :

Avec le temps, les recettes et plats pour animaux se sont adaptés à leurs besoins. En fonction de leurs différences et conditions de vie, ils n’auront pas le même repas. Par exemple ce que mange un chat castré est différent de ce que mange un chat non castré, l’alimentation a été régulée pour répondre au mieux aux besoins de chacun et favoriser le développement.
 

  • La médecine vétérinaire

La médecine vétérinaire s’améliore avec les années, ce qui favorise la détection de maladies plus rapidement, la prévention de celles-ci ainsi que leur prise en charge.

  • Le mode de vie

De nos jours, les gens vivent souvent en appartement, ce qui rend le chat plus sédentaire. Enfermé ou à plusieurs mètres du sol, il ne peut plus être exposé aux dangers de l’extérieur comme les voitures, les disputes avec les congénères et les risques de contaminations.

Gérer les maladies de vieillesse de notre chat

Le 6-8

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

A partir de quand mon chat est-il considéré comme vieux ?

Le félin est considéré comme adulte à partir de 12 mois, lorsqu’il atteint l’âge de 7-8 ans il est dans la phase mature et à 15 ans l’animal arrive dans la dernière phase de sa vie en tant que senior.

Cette dernière phase s’accompagne souvent de différents maux tels que :

  • l’insuffisance réinhale
  • arthrose
  • l’hyperthyroïdie
  • le diabète

La bonne nouvelle est qu’il est possible de les détecter rapidement et de les traiter.

Exemple pour l’insuffisance rénale qui, il y a quelques années, lorsqu’elle était détectée avait déjà atteint plus de 75% de la fonction rénale. Aujourd'hui, il existe un simple marqueur sanguin que l’on peut doser et qui permet de détecter le dysfonctionnement du rein avant 60% de son atteinte. Cela laisse beaucoup plus de chance de traiter la maladie et d’accroître la qualité de vie du chat.

La démarche est la même pour l’hyperthyroïdie qui est typiquement une pathologie du vieux chat : grâce à une prise de sang, on peut détecter la maladie et il existe un traitement de fond pour permettre au chat de vivre correctement.

Il est recommandé à partir de 7 ans de procéder à un check-up régulier de votre animal chez votre vétérinaire, insiste Bénédicte Flament.

Getty Image

Quelques aménagements à faire quand il prend de l’âge

Comme dit précédemment, le chat est un animal assez indépendant, pour son bien-être il convient donc de lui trouver des aménagements afin que, malgré son âge, il puisse le rester un minimum.

Parmi ces astuces on peut citer :

  1. aménager une rampe d’accès pour lui permettre d’atteindre son arbre à chat.
  2. multiplier les litières et en installer avec des rebords si besoin pour lui faciliter la vie : en cas d'insuffisance rénale, le chat urine plus et doit donc accéder aisément à sa litière.
  3. humidifier la nourriture : toujours en cas d'insuffisance rénale, l'appétit du chat est capricieux, il faut donc adapter l’alimentation en variant notamment les textures.
  4. laisser une source de lumière la nuit : un vieux chat souffre fréquemment de troubles cognitifs, il peut être une bonne idée de lui laisser une veilleuse lorsqu'il fait noir.
  5. faciliter l’accès à des zones chauffées : en cas d’arthrose, le chat a plus difficile de se mouvoir et souffre de l’humidité et des courants d’air. Il est préférable de mettre son panier proche d’un point de chaleur ou près de la porte fenêtre exposée sud.
  6. mettre en place un brossage plus régulier du pelage pour aider le chat à le garder propre et bien lustré et éviter la formation des nœuds.
  7. eventuellement toiletter le chat s’il a moins de motricité, à cause d’une maladie, pour améliorer sa qualité de vie. Sauf si cela est une trop grande source de stress pour l'animal.
Getty Image

Retrouvez les conseils véto de Bénédicte Flament et bien d’autres chroniques tous les jours de la semaine dans Le 6-8 sur La Une.

Sur le même sujet

Mon chien a fugué : pour quelles raisons et que faire pour l’aider ?

Le 6/8

Rouler en trottinette électrique : les 6 éléments à absolument respecter

Le 6/8

Articles recommandés pour vous