Vous revendez votre PC ou son disque dur? Soyez prudent, voici comment effacer les données

Vous revendez votre PC ou son disque dur? Soyez prudent, effacez d'abord toutes les données

© Jonas Hamers

30 sept. 2019 à 10:42 - mise à jour 30 sept. 2019 à 10:42Temps de lecture4 min
Par Jean-Claude Verset

Vous allez vous défaire de votre PC ou d’un disque dur ? Qui vous dit que le prochain propriétaire n’aura pas la curiosité de consulter les fichiers oubliés sur votre ancien média ? Pour éviter ce risque, nous vous donnons quelques trucs pour supprimer définitivement toute trace de la première vie de votre PC.

Selon une étude de l’Université du Hertfordshire menée aux USA et en Grande-Bretagne, la grande majorité des disques durs (59%) revendus d’occasion contiennent encore les données de leur ancien propriétaire. 3 disques sur 5 mis en vente sur des sites de type ‘2ememain’n’ont pas été effacés, ou l’ont été de manière insuffisante. Ce constat se base sur un échantillon de 200 disques vendus pour moitié aux USA et pour moitié en Grande-Bretagne.

Les chiffres sont sans appel : 26% des disques durs ont été correctement formatés et leurs données totalement effacées. D’autres ont bien été formatés, mais leurs données récupérées. Le pire est qu’un disque sur 16 revendu à des inconnus n’a fait l’objet d’aucune tentative d’effacement.

Les auteurs de l’étude y ont retrouvé des fiches de paie, des photos des curriculum vitae et… des listes de mots de passe. Autre constat de l’étude : les Britanniques sont les plus naïfs. Les informations ont pu être récupérées à partir de 54% des disques américains et de 63% des disques britanniques.

Loading...

Au marteau ou à la perceuse

Pour éviter la récupération de données, la technique la plus radicale, rappelle Jean-Michel Merliot de la société de sécurité Eset, consiste à utiliser la méthode favorite des organismes bancaires: détruire les disques à l’aide d’une perceuse. A coups de marteau, cela fonctionne aussi.

Même à la poubelle, les disques durs peuvent encore parler.
Même à la poubelle, les disques durs peuvent encore parler. © MARTIN BUREAU - AFP

Réinstallation d’origine

Beaucoup moins violente est la technique qui consiste à remettre son PC dans son "pristin état". Les PC à usage privé sont généralement vendus avec des logiciels (sur DVD ou au sein des outils logiciels) permettant de restaurer un ordinateur dans son état d’origine au moment de l’achat. C’est la solution la plus simple, mais si vous aviez acheté un PC Windows 7 puis installé Windows 10, il faudra repartir de l’ancien OS pour y réinstaller le nouveau. Si c’est le cas, l’installateur de Windows identifiera votre disque et ne demandera pas d’en acheter un nouveau. Car lors d’un premier achat, Windows 10 est payant (120-140 euros pour une version Home)

"Reset" de Windows

Dans Windows 10 il est possible de réaliser " reset " du PC. Le résultat est de réinstaller le système d’exploitation, mais de conserver les données. Le " reset complet " fait, lui disparaître les données, mais pour un bidouilleur sans grand talent, il est possible de récupérer les données que l’on croyait disparue.

Le formatage : pas vraiment sûr

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, Le simple formatage d’un disque Windows n’offre pas une garantie parfaite contre la récupération des données confidentielles. Lors du formatage, les secteurs qui composent le disque sont libérés, mais les données sont toujours disponibles. Il faudrait plus de 3 formatages successifs pour avoir la quasi-certitude que les informations sont définitivement perdues.

Les logiciels spécialisés : la meilleure garantie

Une méthode très efficace est le recours à des logiciels spécialisés qui pratiquent des écritures successives de données aléatoires. Car un seul effacement ne suffit pas, explique le spécialiste de Eset : "Sur un disque magnétique classique (HDD) il existe un phénomène de rémanence qui permet, lors d’un simple effacement, de récupérer les données précédemment écrites."

A noter que ce phénomène de rémanence n’existe pas sur les disques modernes à accès rapide SSD (Solid Statde Drave). Au contraire, plusieurs effacements systématiques vont entraîner sur un SSD un phénomène d’usure. L’usage d’un logiciel d’effacement n’est, dans ce cas, pas indiqué.

Le disque SSD souvent embarqué comme second disque dans un PC ne doit pas être traité comme un disque dur classique.
Le disque SSD souvent embarqué comme second disque dans un PC ne doit pas être traité comme un disque dur classique. © SANDISK CORPORATION / HO - BELGAIMAGE

Les Logiciels spécialisés dans l’effacement sécurisé des données sont nombreux. Parmi les plus connus, Eraser est un logiciel gratuit qui propose plusieurs niveaux d’effacement. Le plus efficace pouvant prendre plusieurs heures. Tout aussi connu, Clean Disk Security, vendu près de 25 dollars, dispose d’une interface plus conviviale un peu plus simple. Clean Disk Security est un shareware (25 dollars) qui propose plusieurs options parmi lesquelles il suffit de cocher pour relancer la machine. S’ajoutent Prevent Restore (en mode gratuit ou payant), Active@ KillDisk, ou encore CCleaner, un logiciel d’optimisation Windows qui possède en prime une fonction d’effacement.

Le chiffrage… contre la perte de disque

Une autre technique de protection des données est le chiffrement du disque. Un procédé qui ne se justifie que si l’on décide de garder un disque mais en le protégeant contre d’éventuels intrus. Seul le détenteur de la clé de chiffrement (clé de type AES256) peut accéder au disque. Dans ce cas, si le média ou le PC est perdu ou volé, son nouveau détenteur en sera pour ses frais. Sur les PC récents, cette protection n’entraîne pas de ralentissement des performances. Certains ordinateurs disposent même d’une puce spéciale intégrée dédiée au seul chiffrement des données. Les entreprises de sécurité peuvent proposer des solutions de ce type. C’est aussi le cas du Bitlocker, disponible sur de Windows (7 et 10).

 

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous