RTBFPasser au contenu

La Grande Forme

Vous vous sentez épuisé.e ? Reprendre le contrôle, c'est possible !

Vous vous sentez épuisé.e ? Reprendre le contrôle, c'est possible !
13 janv. 2022 à 14:003 min
Par Sophie Businaro

Vous avez peut-être l'impression de perdre le contrôle sur votre vie ? Vous vous sentez épuisé.e ? Beaucoup de choses vous angoissent en ce moment ? Vous vous sentez un peu débordé ? On vous donne des pistes pour reprendre le contrôle de votre vie grâce au livre "Je suis épuisé.e !" (éditions De Boeck) de Cathy Assenheim, psychologue clinicienne spécialisée en neuropsychologie.

Depuis l'arrivée de la pandémie, les gens sont bien plus stressés, bien plus fatigués également et les burn-out se multiplient. Face à ce constat, Cathy Assenheim, psychologue clinicienne spécialisée en neuropsychologie, a décidé d'écrire un livre "Je suis épuisé.e !" aux éditions De Boeck, pour vous guider et vous aider à reprendre le contrôle de votre vie.

L'épuisement, ce n'est pas dans la tête !

"Mon objectif était de sortir de cette idée reçue selon laquelle l'épuisement, c'est dans la tête et de revenir à une définition de l'épuisement en termes physiologique. En effet, c'est avant tout un dérèglement nerveux et hormonal qui se met en place sur la durée donc il est important de communiquer là-dessus pour comprendre que la fatigue n'est pas qu'une question de volonté et que plus on est épuisé, plus les dérèglements sont importants et plus on a de symptômes."

Différents stades dans l'évolution de l'épuisement

"L'épuisement est une maladie d'adaptation, une surcharge et une succession de causes. Derrière le mot, on parle de crise ; le moment où on s'écroule. les causes sont multifactorielles, c'est une succession d'évènements qui créent sur la durée l'épuisement" explique Cathy Assenheim.

Getty images

L'épuisement : une prise en charge multidisciplinaire

La pandémie a débuté au début de l'année 2020 et pourtant, on en voit seulement maintenant les conséquences : "Au confinement, on s'est un peu protégé, on s'est pris en charge et reposé mais après on a dû s'adapter au nouveau quotidien et on le paie aujourd'hui ; on voit des explosions au niveau médical et psychologique de consultations pour des épuisements physiologiques avérés."

Le problème de l'épuisement c'est que la tête essaye de masquer les symptômes et dans mon livre, j'ai envie d'agir dans un but préventif, d'attirer l'attention pour que les gens se prennent en charge à partir du moment ou ils ont différents symptômes qui correspondent à l'épuisement.

Le côté psy est très important mais le médecin généraliste doit également être le premier allié pour faire un état des dérèglements physiologiques, nerveux et hormonaux. Après cette première consultation, on peut alors creuser le pourquoi et le comment et aider le patient à ne plus revivre ça via les conseils d'un psychologue."

Vous vous sentez épuisé ? Ce livre va vous guider pour reprendre le contrôle !

La Grande Forme

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Être à l'écoute de soi

En plus d'une prise en charge médicale et psychologique, notre spécialiste insiste sur le fait qu'il y a toute une série de choses qu'on peut faire soi-même :

Quand on commence à entrer dans une fatigue persistante, il ne faut pas suivre les idées reçues de se booster en vitamines ou de se reposer au maximum, il faut un suivi global : "Si on prend les premiers stades, le système nerveux se modifie, on se crée une sorte de béquille pour tenir debout et le premier conseil qu'on reçoit en général est de se reposer. Or c'et une idée reçue car ce n'est pas possible techniquement vu que le système nerveux est surboosté, on est comme une pile électrique. À l'inverse, faire du sport à l'excès risque de faire plus de mal que de bien. Il ne faut pas aller dans les extrêmes, il faut comprendre ce qui nous arrive et tenter de trouver un équilibre en sortant des idées reçues pour faire ce qu'il faut au bon moment."

Enfin, un autre conseil de Cathy Assenheim dans son livre ; celui d'activer le mode bébé : "Pour arriver à un épuisement, on a été dans une suradaptation, on s'est oublié pour essayer de tenir donc une fois que le physiologique est réglé, il faut une reprogrammation des limites et du seuil de tolérance. Ce mode bébé est cette idée prendre des décisions avec ses tripes et non pas avec sa tête pour revenir à des décisions qui répondent à nos besoins." conclut notre invitée.

Livre "Je suis épuisé.e" aux éditions De Broeck.

Retrouvez "La Grande Forme" en direct du lundi au vendredi de 13h à 14h30 sur VivaCité. Vous avez manqué l’émission ? Nous vous invitons à la revoir sur Auvio ainsi que sur différentes plateformes de Podcast telles que : Pocket Casts, Podcast addict, Google Podcast ou encore Apple Podcast.

Loading...

Sur le même sujet

12 janv. 2022 à 17:30
2 min
12 janv. 2022 à 16:42
3 min

Articles recommandés pour vous