Voyages non autorisés vers la France et l'Espagne : voici la nouvelle carte des zones en rouge, orange et vert dès ce vendredi 16h

Loading...
03 sept. 2020 à 14:10 - mise à jour 04 sept. 2020 à 14:19Temps de lecture3 min
Par RTBF

Dès ce vendredi 4 septembre, à 16 h, plusieurs départements français sont passés en zone rouge, comme l’annonçait le SPF Affaires étrangères sur son site internet. C'est également le cas de toute l'Espagne, sauf Ténérife. Ce qui signifie que les Belges ne pourront pas s’y rendre en raison d’une progression importante du nombre de cas de coronavirus

Quels sont ces nouveaux départements concernés dès vendredi ? Il s’agit des Hauts-de-Seine, du Val-d’Oise, du Loiret, de la Gironde, du Rhône, du Var. Il faut également ajouter la Guadeloupe, territoire d’Outre-Mer. Ces départements s’ajoutent à ceux de la Seine-Saint-Denis, du Val-de-Marne, de la Sarthe, de l’Hérault, des Alpes-Maritimes, des Bouches-du-Rhône mais aussi de la Guyane française et de Mayotte dans l’océan indien, déjà en rouge depuis plusieurs jours, comme la Ville de Paris.

Si vous revenez d’une zone française en rouge, sachez que vous devrez non seulement remplir le Passenger Locator form mais aussi observer une quarantaine de 14 jours et être dépisté obligatoirement.

Voyages non autorisés vers la France et l'Espagne : voici la nouvelle carte des zones en rouge, orange et vert dès ce vendredi 16h
Voyages non autorisés vers la France et l'Espagne : voici la nouvelle carte des zones en rouge, orange et vert dès ce vendredi 16h © Tous droits réservés

En marge, la France compte également des zones placées en orange. Concrètement, s’y rendre est possible mais sous conditions. De quels départements s’agit-il ? Voici la liste exhaustive :

  • Départements de Seine-et-Marne, des Yvelines et de l’Essone ;
  • départements du Nord et du Pas-de-Calais ;
  • départements de l’Eure-et-Loir, du Loir-et-Cher, du Cher, de l’Indre et d’Indre-et-Loire ;
  • départements de la Côte d’Or, de la Nièvre, de la Saône-et-Loire et de l’Yonne ;
  • département du Calvados ;
  • départements de l’Eure et de la Seine-Maritime ;
  • départements de Meurthe-et-Moselle et de la Moselle ;
  • départements de la Mayenne, de la Loire-Atlantique et du Maine-et-Loire ;
  • départements du Finistère, du Morbihan et d’Ille-et-Vilaine ;
  • départements de l’Aude, du Gard, de la Lozère et des Pyrénées-Orientales ;
  • départements de la Haute-Garonne, de l’Ariège, de l’Aveyron, du Lot, du Gers, de Tarn-et-Garonne, des Hautes-Pyrénées et du Tarn ;
  • départements de l’Ain, de l’Ardèche, de la Savoie, de la Drôme, de l’Isère de la Loire et de la Haute-Savoie ;
  • départements des Alpes-de-Haute-Provence, des Hautes-Alpes et du Vaucluse ;
  • départements des Deux-Sèvres et de la Vienne ;
  • départements de la Haute-Loire et du Puy-de-Dôme ;
  • départements du Doubs, du Jura, du Territoire de Belfort et de la Haute-Saône ;
  • départements de l’Oise et de l’Aisne ;
  • départements du Haut-Rhin et du Bas-Rhin ;
  • départements de l’Aube et de la Marne ;
  • départements de la Dordogne, des Landes, du Lot-et-Garonne et des Pyrénées-Atlantiques ;
  • département de la Creuse ;
  • départements de la Corse-du-Sud et de la Haute-Corse ; Martinique ; La Réunion ; Saint Martin.

Pour les Belges qui reviennent d’une zone orange, la quarantaine et le dépistage sont recommandés, pas obligatoires.

Rappel encore : s’il est permis de voyager dans ces zones orange, il reste des conditions pour l’Outre-Mer notamment. Pour celles et ceux qui se rendent en Martinique, à La Réunion ou à Saint-Martin, "tous les passagers sont invités à réaliser dans les 72 heures précédant le vol un test virologique (RT-PCR) de dépistage du covid-19", ajoute le SPF Affaires étrangères. "Les passagers devront également présenter, à l’aller comme au retour, une attestation sur l’honneur qu’ils ne présentent pas de symptômes et qu’ils n’ont pas connaissance d’avoir été en contact avec un cas confirmé de covid-19 dans les quatorze jours précédant le vol."

Les avis de voyage émis par le SPF Affaires étrangères se basent sur les informations fournies par Celeval et le SPF Santé Publique. Le Celeval est ce groupe d’experts qui sur base des chiffres de contaminations communiqués par les pays européens, va considérer qu’un pays est vert, orange ou rouge.

Articles recommandés pour vous