Vuelta - Cyclisme

Vuelta : Satisfaction et bain glacé pour Evenepoel au terme de la 4e étape

Remco Evenepoel

© Belga

23 août 2022 à 17:52 - mise à jour 23 août 2022 à 17:54Temps de lecture1 min
Par Belga (édité par Giovanni Zidda)

Remco Evenepoel a terminé huitième de la quatrième étape de la Vuelta, mardi à Laguardia. Il a vu Primoz Roglic gagner, mais il était satisfait de sa propre course. "J'aurais préféré prendre quelques secondes de bonification", a déclaré Evenepoel après coup. "Mais on ne peut pas tout avoir dans la vie. Je suis satisfait de ma course."

Evenepoel a immédiatement après l'arrivée pris un bain glacé à côté du bus de l'équipe pour faciliter sa récupération après une journée torride. "Environ dix minutes en principe, mais je pense que je vais faire plus court de toute façon", a-t-il plaisanté.

Après son bain, Evenepoel s'est adressé à la presse. "Je pouvais mener mon propre sprint aujourd'hui, je n'avais pas à me soucier d'Alaphilippe. Il faisait lui aussi sa propre course et nous voulions essayer de gagner l'étape avec lui. Seulement il n'avait pas les jambes à la fin. Il a également fait très chaud à la fin (32°C à l'arrivée, ndlr), après une étape où cela a roulé très vite. Ce n'était vraiment pas une journée facile. Nous allons le ressentir, surtout en vue de mercredi et jeudi."

"Je suis satisfait. Je ne perds pas de temps, sauf quelques secondes de bonification (13 sur Roglic, ndlr). Mon sentiment sur la montée finale était bon. Bien sûr, un petit kilomètre en montée est intensif et très spécifique. C'est quelque chose pour laquelle je ne me suis pas entraîné depuis longtemps. Mais à la fin, je devais juste être là et ne pas perdre de temps."

Evenepoel figurait parmi les premiers dans la descente de l'avant-dernière montée à 14,5 km de l'arrivée. "J'étais là de toute façon et c'était juste pour ne pas prendre de risques. Nous savions à quel point la descente était rapide et technique, il était donc préférable de rester devant. Lorsque vous descendez à une vitesse d'environ 100 à l'heure, vous savez qu'à l'arrière il ne s'agit que de sprints et d'accélérations après les virages. Si vous êtes en tête dans une descente, vous perdez moins d'énergie que si vous êtes en 20e ou 30e position. De cette manière, j'étais en sécurité. Aujourd'hui, la mission a été accomplie."

4e étape : Vitoria-Gasteiz > Laguardia : Victoire de Primoz Roglic

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous