Vuelta - Cyclisme

Vuelta : Soler s’éclipse et arrache la 5e étape au bout du suspense, Molard chipe le maillot rouge à Roglic

5e étape : Irun > Bilbao : Victoire de Marc Soler

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

24 août 2022 à 05:00 - mise à jour 24 août 2022 à 15:34Temps de lecture2 min
Par Antoine Hick

On l’avait quitté déçu, incapable d’épauler son leader Tadej Pogacar sur le Tour de France. On a retrouvé Marc Soler beaucoup plus fringant ce mercredi, pour s’adjuger la 5e étape à Bilbao. Un succès, son 2e en carrière sur la Vuelta, venu récompenser une étape très intelligente lors de laquelle l’Espagnol a attaqué au bon moment et résisté à la meute lancée à sa poursuite… au bout du suspense.

Du côté du général, changements également puisque le Français Rudy Molard, déjà en rouge sur la Vuelta en 2018, profite de son échappée pour chiper le maillot rouge à Primoz Roglic. De son côté, Remco Evenepoel est resté au chaud dans le peloton.

Début d’étape un peu fou. Les cheveux sont lâchés, les attaques se succèdent mais le peloton ne veut rien entendre. Ce n’est qu’après une âpre bataille de 90km que 18 fuyards prennent la poudre d’escampettes.

Derrière, tous les gros, probablement déjà focalisés sur la monstrueuse étape de jeu, passent en mode hibernation. S’avouant enfin vaincu, le peloton lâche donc du lest à 100km de l’arrivée et… et déroule un tapi rouge aux 18 fuyards pour la victoire finale.

18 hommes en tête, le peloton qui se balade derrière, la physionomie reste, pendant longtemps, la même. Jusqu’à ce que l’écrémage en tête de course ne commence et que les organismes les moins fringants lâchent un à un.

Craddock et Lancelotti essaient tant bien que mal de filer à l’anglaise mais après quelques kilomètres pour faire illusion, ils sont repris. 15 hommes en tête désormais… à 30 bornes de l’arrivée. Suspense entier.

Suspense aussi pour le maillot rouge qui vivote désormais entre les épaules de Primoz Roglic, l’actuel détenteur et les fuyards ambitieux Rudy Molard et Fred Wright. En supériorité numérique, la formation Groupama de Molard envoie Stewart en éclaireur. Le Britannique grappille seconde après seconde et se retrouve seul en tête.

Mais rien n’est fait. Visiblement sur une autre planète, Soler s’éclipse. Il dépasse Stewart sans ménagement et s’isole en tête. Derrière, le tandem de maillots rouges virtuels, Molard-Wright, n’est pas loin. Mais ça se regarde dans ce groupe de 6, ça s’observe. Soler en profite, mais il doit tenir. Tenir, tenir dans ce dernier kilomètre interminable. Au bout du suspense, il peut savourer et lever les bras. Il s’impose de justesse devant Daryl Impey (Israel Premier Tech) et Fred Wright (Bahrain-Victorious) et offre une première victoire à l’Espagne depuis 2020 ! De son côté, Molard, 4e prend le maillot rouge à Roglic. Il devance le malheureux Wright de… deux secondes.

Suivez l’étape en direct commenté

Loading...
Profil de la 5e étape.
Profil de la 5e étape. © Vuelta

Sur le même sujet

Trois arrivées au sommet, des étapes casse-pattes : le profil de la semaine au Tour d’Espagne

Vuelta - Cyclisme

Trois maillots rouges différents en trois jours, distribution de cadeaux chez Jumbo-Visma

Vuelta - Cyclisme

Articles recommandés pour vous