Regions Liège

Waremme : Mölnlycke se réorganise, 41 personnes risquent leur emploi

Une réorganisation qui risque de laisser des dizaines de travailleurs sur le carreau

© Mölnlycke

06 oct. 2022 à 13:37Temps de lecture1 min
Par Françoise Dubois

Conseil d’entreprise extraordinaire ce jeudi chez Mölnlycke à Waremme. L’entreprise suédoise spécialisée dans les dispositifs médicaux pour le traitement des plaies et des escarres a annoncé son intention de réorganiser ses services clients.

Autrement dit, l’activité du Global Customer Care, le "call center" clientèle qui s’occupe des différents marchés pour une série de pays va être supprimé. Ce travail sera désormais effectué sur place, dans ces pays où Mölnlycke possède d’ailleurs des sites comme pour l’Italie, l’Espagne, le Portugal, l’Autriche ou encore la France et l’Allemagne. La société veut se rapprocher de ses clients locaux mais cela a pour conséquence la disparition de près de 41 emplois à Waremme.

Mölnlycke précise que cela ne remet pas en cause l’avenir global du site de Waremme qui comporte une usine de production, un département logistique et un service "supply chain" en plus de ce département commercial. Pour la société suédoise, Waremme reste même un pôle stratégique.

Côté syndical, c’est la douche froide. On a appris la nouvelle ce jeudi après-midi. Il fallait ensuite informer les travailleurs. La procédure Renault va maintenant être enclenchée puisqu’il s’agit d’un licenciement collectif.

Mölnlycke à Waremme, c’est quelque 300 emplois.

Articles recommandés pour vous