RTBFPasser au contenu
Rechercher

Wavre a voté son budget de crise pour 2021, "recentré sur l'essentiel"

La ville de Wavre a notamment choisi de retirer les subventions qu’elle accorde généralement aux manifestations culturelles et aux festivités.
16 déc. 2020 à 11:53Temps de lecture2 min
Par Hugues Van Peel

Un conseil communal s’est tenu mardi soir à Wavre. Au menu, notamment : les finances de la cité du Maca. Un budget qualifié de "politiquement le plus important de la mandature" par la bourgmestre Françoise Pigeolet. Sans doute aussi le plus difficile à confectionner compte tenu de la crise sanitaire et de son impact économique et social.

Au final, il en résulte des dépenses imprévues qui augmentent et des recettes moins élevées que prévu ; l’impact financier s’élève à 2 millions d’euros pour 2020. Et la situation ne va pas s’améliorer en 2021.

Il faut faire des économies

La ville de Wavre a notamment choisi de retirer les subventions qu’elle accorde généralement aux manifestations culturelles et aux festivités. Pour une raison tout simple : "Nous avons beaucoup sabré dans les budgets culture et festivités", explique la bourgmestre, "justement parce que ces secteurs sont actuellement à l’arrêt. Et donc, nous avons décidé : plutôt que d’inscrire des lignes budgétaires pour ce type d’activités qui – nous le savons – ne se dérouleront vraisemblablement pas, nous avons préféré affecter ces moyens financiers à des aides concrètes, via ce fonds de relance."

Un fonds pour l’instant doté de 700.000 euros, mais ce montant sera doublé à terme. Cet argent permettra de soutenir les secteurs touchés par la crise.

Une task force réunissant tous les groupes politiques de la commune sera installée début janvier. Avec l’appui d’une série d’experts, elle devra déterminer les lignes directrices du plan de relance de la ville de Wavre.

Un nouveau public précarisé

Un autre aspect du budget, c’est l’augmentation de la dotation que la Ville verse au CPAS. Celle-ci passe de 5,3 millions à 5,8 millions d’euros. Une augmentation significative pour aider le CPAS à remplir ses missions.

"Le covid touche un nombre important de personnes qui habituellement ne s’adressent pas au CPAS. Il était donc de notre devoir de doter notre CPAS – notre bras armé au niveau social – pour lui permettre de répondre aux attentes et aux besoins urgents de ce nouveau public."

Dans son budget, la ville de Wavre a aussi prévu par exemple 200.000 euros pour encourager la création de nouveaux commerces, avec une prime à l’installation et une intervention dans le montant du loyer pendant trois ans.

Le budget a donc bel et bien été voté par la majorité MR-PS, avec le soutien de Défi dans l'opposition. Notons que les groupes Ecolo et cdH ont, eux, voté contre.

Articles recommandés pour vous