Régions Brabant wallon

Wavre : le projet d’aménagement du parking des Mésanges a-t-il du plomb dans l’aile ?

Aujourd’hui gratuit, le parking fait l’objet d’un vaste projet d’agrandissement et de transformation en parking payant

© RTBF

L’aménagement du parking des Mésanges était présenté comme le projet phare de la convention signée en 2019 entre la ville de Wavre et l’opérateur privé Indigo. Ce parking de 210 places aurait dû être complètement transformé en un parking payant de 550 places réparties sur trois étages. Le gestionnaire privé du parking devait prendre en charge l’investissement, évalué à plusieurs millions d’euros. L’idée était notamment de délester le centre-ville de ses voitures-ventouses et de permettre aux navetteurs de trouver un lieu de stationnement sûr proche de la gare de Wavre. Trois ans plus tard, et plus d’un an après l’enquête publique, rien ne semble avoir bougé de ce côté. Les échevins de la ville de Wavre concernés par le dossier ont confirmé à nos confrères de l’Avenir et de la DH être "en réflexion avec Indigo" à ce propos. Ils n’ont pas souhaité nous faire davantage de commentaires. Le groupe Indigo n’a pour sa part pas donné suite à nos sollicitations.

Même en semaine, en pleine journée, le parking affiche rarement complet
Même en semaine, en pleine journée, le parking affiche rarement complet RTBF

Les membres de l’opposition rappellent de leur côté avoir toujours mis en doute l’utilité de ce projet. Aujourd’hui toujours gratuit, le parking des Mésanges affiche rarement complet et sa situation, un peu décentrée, n’en ferait pas le lieu idéal pour un parking de délestage, ni même pour la gare. Si la ville et son partenaire abandonnent le projet, les Engagés et Ecolo ne devraient pas donc s’en plaindre. Ce qui ne les empêche pas de se poser pas mal de questions. Et notamment celle du devenir la convention qui lie Wavre à Indigo pour vingt ans. "Il faut qu’ils revoient le contrat, réclame le chef de groupe Ecolo Christophe Lejeune. Cette convention a été prise, je pense, pour que ce parking naisse. On nous apprendrait que Wavre a donné la concession de ses parkings pour vingt ans à une société qui ne tient pas ses engagements, et donc en fait pour rien". Il pointe du doigt les Mésanges, mais aussi la signalisation des parkings. Il va même plus loin : "Ce qui se passe ici, c’est parce qu’on n’est pas capable de prendre à bras-le-corps un vrai projet de mobilité pour Wavre", déplore-t-il. Pour leur part, les Engagés réservent leurs remarques et leurs questions pour la prochaine séance du conseil communal.

Sur le même sujet

Surprise à Wavre : la bourgmestre Françoise Pigeolet démissionne pour raisons de santé, Anne Masson va lui succéder

Régions Brabant wallon

Articles recommandés pour vous