Régions Brabant wallon

Wavre : test positif pour l’éco-pâturage dans la zone verte du quartier des Quatre Sapins

© RTBF jch

Le test d’éco-pâturage semble réussi dans la zone verte du quartier des Quatre Sapins, à Wavre !

Depuis le début de l’été et jusqu’à ce jour, la vingtaine de brebis surveillée par la bergère Marie-France Denoz et son chien Fifa a rempli sa mission. Les moutons ont remplacé les engins de tonte mécanique. Résultat : fini les hautes herbes, le bruit et la pollution sur un espace d’environ 5 hectares ! Place au retour de la biodiversité, avec en prime, des économies substantielles pour la commune, un gain pour l’environnement et une attraction amusante pour les enfants. Sauf énorme surprise, l’expérience sera reconduite l’an prochain.

Réactions positives

Bénévole et passionnée, la bergère est enchantée de ce test estival. "Je constate le retour de la biodiversité. Il y a des insectes, des papillons, des abeilles, des fleurs. Dès l’an prochain, nous aurons même des champignons. Par ailleurs, je noue des contacts amicaux avec des riverains. C'est une super expérience. Pour moi, et pour mon chien Fifa, un Border Collie".

L’écrasante majorité des riverains et des promeneurs trouve l’expérience très positive, tant sur le plan écologique, que paysager ou pratique. "C’est tellement plus agréable d’avoir une tonte silencieuse et écologique", nous ont dit en substance de nombreuses personnes interrogées sur place. "Les enfants adorent", insiste une maman, habituée des lieux. "Nous avons sympathisé avec la bergère qui est vraiment très sympathique", commente un couple de riverains. "Contrairement à ce que je pensais au départ, les moutons ne bêlent pratiquement jamais. Et le chien de la bergère n’aboie pas ! Il est juste gentil et terriblement efficace pour rassembler les brebis et les faire bouger d’une parcelle de terrain à l’autre", souligne un promeneur. "Il faudrait poursuivre l’expérience", ajoute une passante.

Commune enthousiaste

Pour Luc Gillard, échevin de l’environnement, tout semble indiquer une reconduite du projet l’an prochain. "Au début, nous avons eu quelques rares critiques. Principalement de la part de personnes qui promenaient leur chien. Mais je rappelle que les chiens doivent être tenus en laisse". Ce qui permet de ne pas avoir d’interactions délicates entre chiens et moutons. "Très vite, les craintes ont été apaisées. Les réactions sont globalement positives. Nous, nous avons fait 3500 d’économies en évitant la tonte mécanique, sans oublier l’économie en CO2".

Retraite hivernale

Les habitants sont invités à répondre à une enquête de satisfaction. Un débriefing suivra après le congé d’automne.
En attendant, les brebis prennent leur retraite hivernale, ce vendredi, dès 16h30. Un départ, vraisemblablement provisoire, auquel les riverains sont conviés. 

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous