RTBFPasser au contenu
Rechercher

App mobiles

Where You At : une app pour assurer la sécurité des femmes dans le monde de la nuit

Where You At : une app pour assurer la sécurité des femmes dans le monde de la nuit.
21 janv. 2022 à 18:00Temps de lecture2 min
Par RTBF avec AFP

Des centaines de témoignages sont récemment apparus sur les réseaux sociaux pour dénoncer des cas d'intoxication au GHB et des agressions sexuelles dans des bars et boîtes de nuit, partout en Europe.

Au Royaume-Uni, une start-up a créé une nouvelle application pour enrayer ce phénomène inquiétant.

Géolocalisation et Bluetooth : de l'aide partout et à tout moment

La start-up Where You At a conçu une application dont l'ambition est d'aider les femmes à se sentir plus en sécurité lorsqu'elles sortent en boîte de nuit. Elle permet aux clubbeuses de rester en contact avec leurs amis à n'importe quel moment de leur soirée, même si elles n'ont plus de réseau à l'intérieur d'un bar ou d'une discothèque.

L'application repose sur un système de géolocalisation précis et les réseaux maillés du Bluetooth pour permettre à n'importe quelle utilisatrice de partager sa position exacte dans des endroits souvent sombres et bondés.

Un service de messagerie hors ligne et une fonctionnalité SOS sont aussi intégrés à l'application.

Selon la publication spécialisée MusicAlly, ces informations pourraient être transmises à la police si une femme est agressée sexuellement ou droguée à son insu.

Le mouvement "Balance ton bar" révèle l'ampleur du phénomène

Malheureusement, cela arrive bien plus souvent qu'on l'imagine.

Depuis le lancement mi-octobre du mouvement #balancetonbar en Belgique, les récits sur des cas d'intoxication au GHB et de violences sexuelles dans le monde de la nuit se multiplient sur Internet.

Tous décrivent le même scénario : une sortie entre amis, quelques verres, des symptômes physiques inhabituels et puis, le trou noir.

Loading...

92% des noctambules se sont déjà sentis en danger

La start-up Where You At s'est associée à l'organisation Night Time Industry Association pour évaluer le phénomène au Royaume-Uni. Ils ont interrogé 1500 étudiants britanniques, majoritairement des femmes, pour connaître leur ressenti vis-à-vis du monde de la nuit.

92% des sondés se sont déjà sentis en danger dans un bar ou une discothèque et 44% se sont retrouvés dans une situation où ils auraient eu besoin d'aide. 

L'application développée par Where You At est actuellement en phase de test dans plusieurs établissements festifs à travers le Royaume-Uni. Elle devrait être lancée dans quelques mois, lorsque les restrictions sanitaires liées au Covid-19 seront allégées dans les bars et les discothèques.

Sur le même sujet

Violences sexuelles : une université américaine verse 490 millions à 1000 victimes

Monde Amérique du Nord

L'appel d'une Britannique à "éradiquer" la "culture du viol"

Psychologie

Articles recommandés pour vous