Wimbledon

Wimbledon : de retour de congé maternité, Tatjana Maria se qualifie pour les quarts

Tatjana Maria s'est qualifiée pour les quarts de finale à Wimbledon.

© © Tous droits réservés

03 juil. 2022 à 19:36Temps de lecture1 min
Par AFP (édité par Jérôme Jordens)

Tatjana Maria a fait taire les mauvaises langues: l'Allemande, mère de deux enfants, s'est qualifiée pour la première fois de sa carrière en quart de finale d'un tournoi du Grand Chelem dimanche à Wimbledon, un an à peine après la naissance de sa deuxième fille.

A 34 ans, la 103e joueuse mondiale a éliminé la Lettonne Jelena Ostapenko (17e) 5-7, 7-5, 7-5 après avoir écarté deux balles de match. Elle affrontera mardi pour une place en demi-finale sa compatriote Jule Niemeier, 22 ans (97e), qui a battu sur le Centre Court la Britannique Heather Watson (109e) 6-2, 6-4.

Niemeier, qui a fait son entrée dans le Top 100 en mai dernier, ne participe qu'à son deuxième tournoi du Grand Chelem.

Maria, elle, a fait ses débuts sur le Grand Chelem anglais en 2007. Son meilleur résultat dans un tournoi du Grand Chelem était un 3e tour, atteint en 2015 à Wimbledon. Et elle n'était plus revenue au All England Lawn Tennis Club depuis 2019. Atteindre les quarts cette année et ce, après deux grossesses, est un petit événement.

"Il y avait beaucoup de gens qui ne croyaient pas en moi parce que lorsque vous avez des enfants, automatiquement, les gens pensent 'OK, elle a eu un enfant, donc c'est fini'", a-t-elle déclaré. "Je suis tellement fière d'être maman, c'est la meilleure chose au monde", a poursuivi la mère de Charlotte (née en décembre 2013) et Cecilia (avril 2021).

Sur les 128 joueuses engagées cette année dans le tableau principal du tournoi féminin de Wimbledon, trois seulement étaient des mères de famille: Tatjana Maria, l'Américaine Serena Williams et la Belge Yanina Wickmayer.

Williams a perdu au premier tour contre la Française Harmony Tan. Sa chasse au record de titres dans les quatre tournois majeurs reste bloquée à 23. Sa dernière victoire en Grand Chelem remonte à l'Open d'Australie 2017, alors qu'elle était déjà enceinte de sa fille Olympia.

Wickmayer, qui a donné naissance à sa fille Luana en avril dernier, a quant à elle atteint le deuxième tour de Wimbledon, avant de s'incliner face à Ostapenko.

Loading...

Articles recommandés pour vous