Icône représentant un article video.

Regions Bruxelles

Woluwe-St-Lambert : un homme porte plainte pour violences policières en marge des manifestations de ce dimanche

24 janv. 2022 à 20:28Temps de lecture2 min
Par Lavinia Rotili avec Laurent van de Berg

Ce dimanche, en marge de la manifestation contre les mesures sanitaires à Bruxelles, un citoyen a porté plainte contre la police, qu’il accuse de violences.

Tout commence par une scène filmée ce dimanche : après la manifestation, des groupes violents et la police s’affrontent. Sur leur chemin se trouve un homme. Vous le voyez à droite de l’écran : il porte un pull vert. Les policiers l’interpellent, le plaquent au sol et le frappent à plusieurs reprises. Ils l’emmènent ensuite en fourgon et le placent au cachot à Etterbeek.

Aujourd’hui, nous avons retrouvé l’homme au pull vert : sa compagne et lui sont sous le choc. Ils affirment ne pas avoir participé à la manifestation. Il explique avoir été dans la rue parce qu’il rejoignait sa compagne, partie faire des courses. L’homme, qui n’a préféré rester anonyme et que nous appellerons "Christophe" raconte : "J’étais au téléphone avec elle (ma compagne) et alors trois, quatre policiers viennent me charger. Deux me maintiennent au sol, me ruent de coups de poing et de matraque alors que je leur avais dit directement je n’étais pas dans la manifestation."

Frappé plusieurs fois à la tête et sur le corps, il est très marqué psychologiquement. Il n’en veut pas à la police, mais à ce policier : "J’étais fautif de rien. J’aurais compris qu’ils me maintiennent au sol pour me neutraliser parce que c’est une arrestation de masse et qu’il me relâche après avoir compris que c’était une erreur. Il faut qu’il soit puni et retiré de ses fonctions. C’est une personne dangereuse, il ne maintient l’ordre, il crée le désordre."

Des actes interpellants pour le bourgmestre de Woluwé-Saint-Lambert, qui souhaite une enquête approfondie. La zone Bruxelles Capitale Ixelles en charge des opérations de ce dimanche ouvrira une enquête interne.

Sur le même sujet

À Bruxelles, cinq policiers condamnés pour violence et traitement dégradant sur trois jeunes hommes

Justice

Extrême droite, antivax, complotistes : ils étaient bien présents à la manifestation en réaction aux mesures sanitaires

Belgique

Articles recommandés pour vous