Tour de France

Wout van Aert : "je ne pensais plus au maillot, c’est une grosse surprise de le garder"

Wout van Aert : "je ne pensais plus au maillot, c’est une grosse surprise de le garder"

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

06 juil. 2022 à 16:16Temps de lecture1 min
Par Martin Weynants avec Jérôme Helguers

Wout van Aert avait sans doute coché cette "étape des pavés" sur son calendrier. Mais le coureur de Jumbo-Visma avait certainement envisagé un autre scénario. Il a chuté avant de mener une longue course-poursuite pour aider son leader Jonas Vingegaard.

"Comme toutes chutes, c'est une chute stupide. Je n’aimais pas rouler en tête de peloton. Au début d'étape, les routes étaient selon moi beaucoup trop dangereuses. Tout le monde voulait être devant et on traversait des petits villages. C'est normal qu'il y avait beaucoup de stress dans le peloton. Je ne voulais donc pas prendre de risques. Et quand j’ai décidé qu’il était temps de me replacer à l’avant, je suis tombé. J’ai un peu perdu confiance. J’étais moins à l’aise pour me battre pour le placement. Comme ça tu n'as pas beaucoup de chance de faire quelque chose dans l'étape. A partir de là ça a été une bataille avec moi-même. J'ai fait un bon final donc les jambes étaient là."

"Ce n’était évidemment pas la journée qu’on espérait. Mais dans ce cas-là, il faut pouvoir changer d’état d’esprit. On voulait vraiment faire quelque chose, mais on s'est finalement battu pour minimiser l'écart. Il faut aussi savoir se battre à l’arrière. Je pense que tout le monde a préféré le scénario de Calais. Au final, on a gardé Jonas (Vingegaard, ndlr) dans le coup pour le Général. Il n’y a pas eu trop de dégâts. On va continuer à se battre".

Wout a été récompensé en sauvant son maillot jaune qu’il pourra porter fièrement pendant la traversée de la Belgique de ce jeudi. "Je garde le maillot jaune, c’est une grosse surprise pour moi. J’étais tellement à l’arrière que je ne pensais plus au maillot. C’est bien pour moi de le porter un jour de plus. Je vais essayer d’en profiter demain au départ".

Van Aert : "après ma chute, j'étais trop à l'arrière pour pouvoir espérer quelque chose"

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous