WRC

WRC - Cyril Abiteboul : "Neuville a besoin d'avoir confiance dans la voiture... on peut presque avoir deux Thierry dans un week-end"

Par Maxime Berger avec Olivier Gaspard

Doublé pour le team Hyundai ce week-end sur le Rallye de Sardaigne, sixième manche du championnat WRC : Thierry Neuville s'est imposé devant Esapekka Lappi. Au troisième rang, on retrouve la première Toyota, celle pilotée par Kalle Rovanpera.

"Ca fait du bien, c'est assez mérité. C'est au terme d'un rallye extraordinaire. Il y a eu des moments magiques, des images incroyables, des moments durs. Ca se termine bien pour nous, ça n'a pas toujours été le cas. Ce doublé vient réduire le déficit, ça casse une dynamique qui n'était pas très positive pour nous. Elle n'était toutefois pas mauvaise : on n'était jamais absent du podium, on a été parfois sur plusieurs marches du podium. On n'avait juste pas encore la marche ultime qui, compte tenu du championnat, de la dynamique et de nos objectifs, est une nécessité. Ca arrive de belle façon. On a montré de la maitrise et de la confiance au fur et à mesure du week-end. Jusqu'à cette spéciale 14 samedi. Ogier a craqué, mais il avait cette pression. Lappi a été incroyable, remarquable. Il a fait des bons choix. Il a aussi eu beaucoup d'engagement en termes de préparation. Il nous pousse très fort sur les setups, il a cet avantage comme il vient d'une autre équipe. On a senti la détermination de Neuville et sa confiance qui grandissait durant le rallye. Jusqu'à, à nouveau, cette spéciale 14. C'était extraordinaire, lunaire. Ogier abandonne, mais je ne suis pas sûr qu'il serait resté devant de toute façon", a narré Cyril Abiteboul à notre micro.

Et le team principal de Hyundai d'ajouter : "Il y a des moments où Neuville a une confiance extraordinaire. Il a besoin d'avoir confiance dans la voiture, ça se construit petit à petit. Il faut qu'on voit comment on est capable d'accélérer ce processus de prise de confiance. Soit avec une voiture où il a tout de suite plus confiance, soit effectuer un travail pour qu'elle soit là tout de suite. On peut presque avoir deux Thierry dans un week-end. J'ai l'impression que plus les conditions sont mauvaises, plus il est capable d'aller chercher quelque chose que les autres ne sont pas capables. Il faut que ça puisse aussi le faire quand les conditions sont normales."

"Les points qui sont distribués quand il n'y a que 4-5 voitures à l'arrivée, je trouve qu'il existe un 'risk reward' qui n'est pas très bon. Rovanpera termine 3e, mais ça reste un bon résultat pour nous.
Il faut prendre les plaisirs comme ils viennent. Un rallye, c'est une centaine de personnes ici et plusieurs centaines à l'usine. Il y a énormément de travail dans la préparation. Je viens d'un autre univers, du circuit, et je suis fasciné par le travail des mois en avant. Restons réalistes et concentrés pour la suite. On a toutefois encore un gros boulot à fournir sur la voiture pour que ceci se répète encore une fois le plus régulièrement possible"
, a conclu Cyril Abiteboul.

WRC - Cyril Abiteboul : "Neuville a besoin d'avoir confiance dans la voiture... on peut presque avoir deux Thierry dans un week-end"

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma... Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous