RTBFPasser au contenu
Rechercher
Icône représentant un article video.

WRC

WRC Finlande – Thierry Neuville : "Dans ce contexte, difficile de faire un Top 5…"

Alors que depuis le début de la saison, il doit se battre avec une Hyundai défaillante, Thierry Neuville a l’occasion de se refaire la cerise ce weekend. 2e au général mais toujours à la recherche d’une victoire cette saison, il a profité d’un shakedown en mode mineur (terminé 9e) pour faire les derniers ajustements. Et force est d’avouer qu’il n’est pas forcément optimiste au moment d’aborder le week-end.

"On est un peu à la recherche des set-ups, on vient de faire le shakedown, on n’était pas à 100% satisfaits des réglages ni du comportement de la voiture " a-t-il expliqué au micro de notre envoyé spécial, Olivier Gaspard. "Mais voilà, le rallye débute ce soir, on sera un peu à la découverte, on va devoir travailler tout au long du weekend pour améliorer tout ça."

Questionné sur ce qu’il manque à la voiture pour vraiment performer, le Belge n’est pas passé par quatre chemins : "Il manque de la précision, de la stabilité, du grip sur le train arrière, c’est quelque chose dont je me plains pas mal et donc ça ne met pas en confiance."

Une confiance en sa voiture nécessaire pour performer sur les routes ultra rapides des contrées finlandaises : "Si on veut aller vite, il faut être en totale confiance, il faut pouvoir attaquer dans chacun des virages et être à la limite tout le long. J’ai l’impression que ce ne sera pas le cas pour nous. Mais bon, on ne va pas abandonner avant le début de la course, on va encore bosser, faire quelques changements, on espère que ça nous donnera plus de performance. Il n’y a pas grand-chose à faire à part faire des tests, on a travaillé pas mal sur les amortisseurs. On est vachement limité par rapport à ce qu’on peut faire…"

"Hyundai n'a jamais su se battre pour la victoire avec les Toyota"

Présent depuis de longues années en WRC, Neuville ne compte qu’un seul podium en Finlande, en 2013 qui plus est. Une explication ? "En 2013, j’étais à l’aise dans la voiture. J’ai pu attaquer du début à la fin. Les autres années, la Hyundai n’était pas très très bien. Et puis les Toyota sont arrivées, ils sont chez eux, ils ont gagné chaque édition. Il n’y a jamais eu un seul pilote Hyundai qui a pu se battre pour la victoire…"

Alors que viser dans ces conditions difficiles ? Un brin défaitiste, Neuville revoit ses ambitions personnelles à la baisse : "Dans ce contexte, ce sera difficile de viser un Top 5. C’est un peu dans la continuité du Rallye en Estonie. Les courses se ressemblent, je ne m’attends pas à un miracle mais on garde toujours un peu d’espoir…"

Un petit pronostic pour un podium ? "Difficile à dire mais je dirais Rovanperä, Evans, Tanak" conclut Neuville. Un podium sans le Belge, donc.

WRC Finlande – Thierry Neuville défaitiste : "Dans ce contexte, difficile de faire un Top 5…"
WRC Finlande – Thierry Neuville défaitiste : "Dans ce contexte, difficile de faire un Top 5…" RTBF

Articles recommandés pour vous