RTBFPasser au contenu
Rechercher

WRC

WRC Kenya : Kalle Rovanpera dompte les éléments et reste en tête, Thierry Neuville se pose dans un arbre et abandonne

WRC Kenya : Les déboires de Thierry Neuville samedi après-midi

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Le Finlandais Kalle Rovanpera (Toyota Yaris GR Rally1) occupe la tête du Rallye du Kenya, sixième épreuve de la saison 2022 du Championnat du Monde des Rallyes, au terme des six spéciales disputées ce samedi. La domination est totale pour l'équipe japonaise, puisqu'on retrouve les quatre Toyota aux quatre premières places !

L'autoritaire leader du Championnat du Monde, déjà vainqueur de trois rallyes cette année, a réussi à creuser l'écart sur ces adversaires et compte 40.3 secondes d'avance sur son plus proche poursuivant, son coéquipier Elfyn Evans (Toyota Yaris GR Rally1), avant les six spéciales au menu de la dernière journée de l'épreuve dimanche.

Takamoto Katsuta (Toyota Yaris GR Rally1) est troisième à plus d'une minute (1:15.6), Sébastien Ogier (Toyota Yaris GR Rally1) quatrième à près de trois minutes (2:38.3).

Kalle Rovanpera a profité des conditions très piégeuses de l'ES12 et de l'ES13 (la pluie tombée un peu plus tôt a rendu les derniers kilomètres de ces deux spéciales extrêmement glissants) pour faire la différence. Le jeune Finlandais était pourtant un peu malade en début d'après-midi !

Thierry Neuville (Hyundai i20 N Rally1), auteur du meilleur temps dans l'ES9 et l'ES10, a lui aussi tiré son épingle du jeu dans l'ES12 quand le grip était quasiment inexistant.

Le Belge s'est alors emparé de la troisième place de Takamoto Katsuta (Toyota Yaris GR Rally1), mais dans la spéciale suivante, la dernière du jour (ES13) il a perdu tout espoir de podium en restant bloqué durant de longues minutes dans la boue à cause d'un problème moteur.

Thierry Neuville a ensuite planté sa voiture dans un arbre en raison d'un manque de visibilité, ce qui l'a contraint à l'abandon. Il repartira en Rally2 dimanche en pointant à la cinquième place du classement général, loin derrière les quatre Toyota (à 10:59.3 de Kalle Rovanpera).

Son coéquipier Ott Tanak (Hyundai i20 N Rally1), trahi par la fiabilité de sa voiture, avait lui dû jeter le gant en matinée alors qu'il était en bagarre pour le podium.

Dimanche, deux boucles de trois spéciales, pour un total de 82.70 kilomètres à disputer contre le chrono, figureront au programme de la dernière journée de ce Safari Rally.

Loading...
WRC Kenya : Thierry Neuville

Articles recommandés pour vous