WRC

WRC : La fierté du devoir accompli mais le regard déjà rivé vers l’avenir, Thierry Neuville tire le bilan de sa saison

Entre la fierté du devoir accompli et le regard rivé vers l’avenir, Thierry Neuville tire le bilan de sa saison

© Hyundai

22 nov. 2021 à 06:00Temps de lecture1 min
Par Antoine Hick

Clap de fin pour Thierry Neuville cette saison. Au terme d’un Rallye de Monza terminé à la 4e place mais avec 5 meilleurs temps, le Belge a bouclé la boucle. Il clôt donc le chapitre 2021 avec une 3e place au championnat du monde, 7 podiums et 2 victoires. Et même s’il a dû décrocher dans la course au titre dans la dernière ligne droite, il veut garder un souvenir positif de cet opus 2021.

"Si j’ai des regrets ? Non pas trop" entame-t-il au micro d’Olivier Gaspard, avant de clarifier son propos. J’ai vraiment tout donné cette saison. Notamment en travaillant très dur avec Martijn Wydaeghe pour tenter d’améliorer notre collaboration. On a connu une belle saison, beaucoup de podiums, deux victoires et malheureusement des abandons indépendants de notre volonté. En Finlande on a manqué de chance avec cette pierre qui nous a poussés à l’abandon. Cela fait beaucoup de choses en une saison. Pendant longtemps, on a été trois à se bagarrer devant. A partir de la Finlande, c’était très compliqué" résume-t-il.


►►► À lire aussi : WRC : Sébastien Ogier – Julien Ingrassia, ou l’art de clore leur histoire commune en apothéose


Une saison 2021 placée sous le signe de la zénitude pour un Neuville plus calme qu’auparavant et peut-être moins nerveux derrière son volant : "L’important cette saison c’était de prendre du plaisir. À partir de maintenant, les voitures vont changer. J’ai re-signé pour 3 années, c’est une longue période et ça fait longtemps que je suis dans le milieu. Mais j’avais envie de ce challenge supplémentaire mais je voulais me rebooster pour ce qui arrive maintenant."

Malgré cette 3e place au général et ce titre de champion de monde qui lui échappe encore et toujours, Neuville reste donc motivé. Regonflé à bloc avant d’entamer l’ère hybride qui colporte avec elle son lot d’incertitudes : "On a prouvé qu’on fait toujours partie des plus rapides, on était quasiment toujours aux avant-postes. C’est une grosse motivation pour la suite. Il pourrait y avoir d’énormes différences pour le début de saison. On espère que notre voiture sera la plus performante. Dans le cas contraire, le début de saison pour être très difficile.

 

Articles recommandés pour vous