WRC

WRC Suède - Perte de puissance, drapeau rouge, attaque : Thierry Neuville raconte sa matinée chahutée

25 févr. 2022 à 12:42Temps de lecture2 min
Par Maxime Berger avec Olivier Gaspard

Thierry Neuville (Hyundai) occupe provisoirement le quatrième rang du Rallye de Suède, deuxième manche de la saison WRC. Le Belge est devancé par Kalle Rovanpera (Toyota), leader, Oliver Solberg (Hyundai) et Elfyn Evans (Toyota) après les trois premières spéciales disputées ce vendredi matin.

"C'est difficile de tirer un vrai bilan de la matinée car ça a été un peu chahuté. On attaque dans la deuxième spéciale, mais on perd de la puissance, puis il y a le drapeau rouge. On a aussi rencontré un souci électronique entre la deuxième et la troisième spéciale. Il fallait le résoudre pour pouvoir engager le boost dans la troisième spéciale. On a dû résoudre pas mal de choses, mais on est parvenu à faire des bons chronos. La matinée est donc positive malgré les soucis. C'était vraiment chaud car j'avais perdu la connexion entre le volant et la voiture. Ca touchait donc le démarreur et les réglages pour basculer la voiture dans le mode 'stage'. Sans ça, on aurait perdu beaucoup de temps. Dans la deuxième spéciale, on a reçu un temps forfaitaire de 12 secondes. Ce n'est pas normal. On était à 5 secondes au pointage intermédiaire et on perd seulement 4 dixièmes entre le premier et le deuxième intermédiaire. Je pense que le temps est à revoir, je sais que l'équipe travaille dessus. Ca serait totalement injuste sinon", a indiqué Neuville à notre micro à la mi-journée.

"Ca a un peu fondu jeudi et il a gelé durant la nuit. Il y a donc une petite couche de glace qui aide par endroits. Il y a aussi beaucoup d'endroits avec de la neige fraiche, les traces ne se creusent pas vraiment donc. La difficulté est donc globalement identique pour tout le monde. Je fais avec le comportement de la voiture, je ne vais pas dire qu'il me convient. On a pris quelques informations importantes pour essayer de progresser durant l'après-midi. Les écarts sont petits donc ça va être chaud. J'espère qu'on va nous retirer au moins cinq secondes du temps forfaitaire. On se trouverait alors dans une très bonne position. La clé, c'est de rester dans le rythme sans faire d'erreur. Ce ne sera pas évident car souvent, en Suède, le deuxième passage est plus pénalisant que le premier. On a pris du plaisir dans la dernière spéciale, les autres ressemblaient plus à de la survie. Le profil est atypique, personnellement je préfère quand ça tourne", a aussi précisé le pilote belge.

  WRC : Thierry Neuville
WRC : Thierry Neuville © Worldwide Copyright: Hyundai Motorsport GmbH / Fabien Dufour

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous