RTBFPasser au contenu
Rechercher

High tech

Xavier, le petit robot qui surveille les faits et gestes des piétons à Singapour

Le robot Xavier sillonne le quartier de Toa Payoh, à Singapour, à la recherche d’infractions sur la place publique.
12 sept. 2021 à 11:00Temps de lecture1 min
Par RTBF Tendance avec AFP

A Singapour, un robot sillonne pour quelques semaines de test les rues de la ville en guettant la moindre infraction : un vélo mal garé, une trottinette électrique déboulant sur un trottoir, un rassemblement important ou une simple personne fumant dans un espace non autorisé sont autant de cas qu’il traque.

Il est destiné à terme à assister les agents publics afin d’améliorer la sécurité et la santé des habitants de la ville.

Pour l’instant, il est à l’essai dans le quartier de Toa Payoh, au centre de Singapour. L’expérience a débuté le dimanche 5 septembre et devrait durer trois semaines. Baptisé Xavier, ce petit robot entièrement autonome se fraie à longueur de journée un chemin dans la foule à la recherche de comportements indésirables. Il serait ainsi capable de détecter des vélos mal garés, des motos, trottinettes ou tout autre dispositif motorisé avançant sur un trottoir, des rassemblements de plus de 5 personnes (conformément aux mesures de gestion de la pandémie de Covid-19 en vigueur) ou encore des individus en train de fumer dans des zones interdites.

Loading...

Lorsque Xavier détecte l’une de ces situations, il déclenche des alertes en temps réel à un centre de commandement central et affiche un message d’avertissement approprié, en fonction du scénario, afin de sensibiliser le public et le dissuader à l’avenir de recommencer ce type de comportement. En ce sens, il vient donc épauler le personnel déjà déployé sur place, dans le but d’améliorer l’efficacité de ses opérations de contrôle.

Pour mener à bien sa mission, Xavier est équipé de différents types de capteurs qui lui permettent de naviguer de manière autonome tout en évitant les obstacles à commencer par les piétons. Il est en outre doté de caméras offrant un flux vidéo continu à 360 degrés à son centre de commandement et de contrôle, y compris dans l’obscurité. Les données sont alors analysées en temps réel par un système doté d’une capacité d’intelligence artificielle.

La Home Team Science and Technology Agency (HTX), à l’origine de cette initiative, dépend directement du ministère de l’Intérieur. Sa mission est d’assurer la tranquillité de la ville, de différentes manières y compris par le biais de robots.

Sur le même sujet

Ameca, le robot aux expressions faciales beaucoup trop réalistes, hyper flippant

High tech

Ces robots qui vont changer nos vies

High tech

Articles recommandés pour vous