Yannick de Coster et Emilie Marechal : Pourquoi nous devrions ralentir le progrès, réfléchir un peu, et même éventuellement s’arrêter

© © Tous droits réservés

17 août 2020 à 10:54Temps de lecture1 min
Par RTBF - KiosK

Yannick de Coster et Emilie Marechal, proposent la lecture de Rayés de la carte écrit par Laurent Plumhans, une sorte d'exposé avec Paul Jorion (anthropologue/sociologue et auteur de plusieurs livres sur l'économie capitaliste) et Thomas Picketty (économiste français, spécialisé dans l'inégalité économique), qui à leur manière, nous expliquent pourquoi nous devrions ralentir le progrès, réfléchir un peu, et même éventuellement s'arrêter.

Le mot de Yannick de Coster : 

Je crois que nous sommes arrivés à un moment important. D'une part les violences policières ne cessent de se reproduire, démontrant qu'il y a un problème inhérent avec la façon de fonctionner de notre pays, et d'autre part, une envie à tout prix de recommencer la vie tel que nous la connaissions avant le COVID-19 mène (probablement peut-être) à une altération définitive de notre système climatique, si nous ne nous détruisons pas avant, à cause de notre envie intarissable de faire du progrès technologique à tout prix.

Sur le même sujet

Paroles d'artistes : la comédienne Elisa Peters interprète "Chaim", un texte personnel inédit

Au cœur de la forêt, Guy Rombaux récite "Le vieil arbre" de Maurice Maeterlinck

Articles recommandés pour vous