Monde Moyen-Orient

Yémen: les États-Unis préoccupés par les tirs de missiles rebelles contre les Emirats et l'Arabie

© © Tous droits réservés

24 janv. 2022 à 22:00Temps de lecture1 min
Par Belga

Les tirs de missiles par les rebelles Houthis au Yémen contre l'Arabie saoudite et les Emirats arabes unis constituent "une escalade préoccupante", ont dénoncé lundi les Etats-Unis.

"Ces attaques contre les Emirats arabes unis et l'Arabie saoudite, ainsi que les récentes frappes aériennes au Yémen qui ont tué des civils représentent une escalade préoccupante qui ne fait qu'aggraver les souffrances du peuple yémenite", a affirmé le porte-parole du département d'Etat Ned Price lors d'une conférence de presse.

Le porte-parole a appelé "toutes les parties" au conflit à un "cessez-le-feu", à "respecter leurs obligations régies par le droit humanitaire international, y compris celles liées à la protection de tous les civils", et à participer à un "processus de paix sous l'égide de l'ONU". "Nous réaffirmons notre engagement à aider au renforcement des défenses de nos partenaires saoudiens et émiratis", a également déclaré M. Price.

Sujet Jt du 22 janvier :

Les rebelles Houthis au Yémen ont tiré lundi des missiles balistiques contre les Emirats arabes unis, où ils ont été interceptés, et l'Arabie saoudite, où deux personnes ont été blessées, franchissant un nouveau palier dans les attaques contre leurs deux adversaires.

Selon le Commandement central américain, les missiles envoyés en direction des Emirats arabes unis avaient pour cible une base aérienne émiratie proche de la capitale Abou Dhabi, et ont été interceptés grâce aux efforts conjoints de l'armée émiratie et des forces américaines. "Il n'y a eu aucune victime américaine", a affirmé dans un communiqué le porte-parole du Commandement central, le capitaine Bill Urban.

Sur le même sujet

Arabie saoudite : un site pétrolier en feu après une attaque revendiquée par les rebelles Houthis

Monde Moyen-Orient

Conflit au Yémen : par manque de fonds, le programme alimentaire mondial réduit les rations de millions d’affamés

Monde

Articles recommandés pour vous