RTBFPasser au contenu
Rechercher

QR

Yves Coppieters plaide pour la suppression du port du masque obligatoire chez les moins de 15 ans

Yves Coppieters plaide pour la suppression du port du masque obligatoire chez les moins de 15 ans.
10 févr. 2022 à 01:45Temps de lecture1 min
Par Maud Wilquin

Le port du masque à l’école primaire pose question. Selon une enquête menée par le centre Camille, le centre de l’UCM, auprès de 2.700 familles wallonnes qui ont des enfants âgés de 6 à 12 ans, 1 enfant sur trois rencontrerait des difficultés pour se concentrer avec le masque.

Récemment, nous apprenions que Benjamin Dalle, ministre flamand de la Jeunesse, et Pierre-Yves Jeholet, ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles, souhaitaient que les enfants à partir de six ans ne soient plus obligés de le porter. Il serait d’ailleurs question de relever cet âge à 10 ou 12 ans ce vendredi 11 février à l’occasion du comité de concertation.

Une idée à laquelle adhèrent les invités présents sur le plateau de "QR le débat" ce mercredi 9 février. "Le masque est efficace à tous les âges de la vie, mais à un moment donné il faut être réaliste", a indiqué Yves Coppieters, Professeur de santé publique et épidémiologiste à l’ULB. "Il y a l’aspect sanitaire mais aussi sociologique et psychologique. Chez les plus jeunes, ça devient vraiment très compliqué. Je pense qu’il faut avoir le courage de relâcher le masque chez les enfants jusque 15 ans, pas uniquement chez les 6-10 ans."

Yves Coppietes : "Il faut suspendre l'obligation du masque chez les jeunes de moins de 15 ans"

QR le débat

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Une opinion que partagent le ministre des Indépendants MR, David Clarinval, et le vice-premier ministre ECOLO, Georges Gilkinet : "En dessous de 12 ans, je pense en effet que nous sommes en mesure de pouvoir demander qu’on ne soit plus obligé de porter le masque, au vu de la situation sanitaire", affirme David Clarinval avant de céder la parole à Georges Gilkinet pour qui le port du masque à l’école primaire n’est plus non plus une "mesure proportionnelle" : "Il nuit à l’apprentissage qui passe aussi par la lecture des émotions de l’instituteur/rice, la lecture sur les lèvres. Je pense que cela a des conséquences sur les élèves les plus fragiles."

David Clarinval d'accord pour supprimer l'obligation du port du masque chez les moins de 12 ans

QR le débat

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Georges Gilkinet en faveur de la suppression du port du masque chez les -12 ans

QR le débat

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Réduire encore les quarantaines dans les écoles : un "rééquilibrage" ou une mesure "ignoble", pleine de "mépris"?

Coronavirus

La moitié des enfants d’école primaire en Belgique avaient déjà des anticorps pour affronter la 5e vague de Covid-19

Coronavirus

Articles recommandés pour vous