Roland Garros - Tennis

Zanevska et Zimmermann s’inclinent en trois sets en quart de finale face à Kichenok et Ostapenko

Maryna Zanevska et Kimberley Zimmermann ont été éliminées en quart de finale du double.

© © Tous droits réservés

31 mai 2022 à 16:09Temps de lecture2 min
Par Jérôme Jordens

Malgré une belle performance, la paire belge composée de Maryna Zanevska et Kimberley Zimmermann s’est inclinée face à la paire composée de l’Ukrainienne Kichenok et de la Lettone Ostapenko 3-6 7-5 2-6 et est éliminée en quart de finale.

La paire composée de Maryna Zanevska et de Kimberley Zimmermann vit un véritable conte de fée en double à Roland-Garros. Le duo a notamment fait tomber la cinquième paire mondiale au deuxième tour et peut s’offrir une place en demi-finale si elle passe l’obstacle que constitue la 14e paire mondiale composée par l’Ukrainienne Kichenok et la Lettone Ostapenko.

La rencontre démarre bien pour les deux Belges. La paire s’offre trois balles de break d’entrée mais elles sont toutes sauvées par la quatorzième paire mondiale. Zanevska et Zimmermann réussissent finalement à breaker dans le jeu suivant pour mener 2-1. Mais le duo ne parvient pas à conserver son avantage et se fait directement débreaker (2-2).

Les échanges sont équilibrés même si les Belges souffrent face aux lourdes frappes d’Ostapenko, gagnante en simple en 2017 à Roland-Garros.

La paire belge craque à 3-4 sur son service et se retrouve menée 3-5. La puissante Lettone continue de faire des dégâts et la paire Kichenok/Ostapenko empoche la première manche 3-6.

Les deux Belges n’abandonnent pas pour autant et se créent une balle de break d’entrée dans le deuxième set mais elle est bien sauvée par Kichenok à la volée. L’occasion est passée pour les Belges qui se font ensuite breaker dans le jeu suivant et se retrouvent menées 1-2. Mais elles ont de la ressource et reviennent à 2-2 sur une volée ratée par Ostapenko.

Elles doivent cependant une nouvelle fois faire face à une balle de break à 3-3, écartée sur une grosse faute d’Ostapenko. La deuxième est la bonne pour la 14e paire mondiale qui breake sur un gros croup droit de la Lettone.

Mais une nouvelle fois, les Belges font preuve de courage et d’abnégation et s’offrent deux balles de débreak, bien sauvées par Ostapenko et Kichenok. Une troisième occasion se présente à elles et elles parviennent à recoller à 4-4 sur un coup droit de Kichenok qui s’envole.

Et le duo belge continue sur sa lancée pour aller breaker leurs adversaires à 6-5 et donc remporter la seconde manche 7-5.

Le troisième set démarre sur les chapeaux de roues pour les Belges qui s’offrent d’entrée trois balles de break après avoir conservé leur mise en jeu. Le break est réalisé sur la deuxième sur un smash de Zimmermann.

Mais le break ne dure pas longtemps, la quatorzième paire mondiale contre-breake directement sur un jeu blanc sur une volée de Kichenok.

Comme souvent dans ce match, Zanevska et Zimmermann s’offrent une nouvelle balle de break mais elle est sauvée au filet par Kichenok. Et les Belges vont à nouveau devoir courir après le score puisqu’elles sont une nouvelle fois breakées (2-3). Les choses se compliquent fortement après un nouveau break en défaveur des Belges qui sont menées 2-5. La quatorzième paire mondiale reste sérieuse et conclut le match sur le score de 6-3 5-7 6-2 en 1h53.

Articles recommandés pour vous