Zéro déchet : des tasses, assiettes, couverts et verrines comestibles pour réduire les emballages

Une tasse à café comestible créée par deux étudiants tchèques.

© Capture Facebook.

29 mars 2021 à 11:31 - mise à jour 31 mars 2021 à 06:36Temps de lecture2 min
Par Christine Tondeur

Des étudiants tchèques ont créé une tasse qui se mange, tandis que Do Eat et Ecospoon, 2 start-up belges fabriquent de la vaisselle que vous pouvez déguster une fois votre repas terminé.

L’interdiction des produits plastiques à usage unique entrera en vigueur cette année dans l’Union Européenne. D’après le WWF, ils représentent en effet 90% des déchets marins retrouvés sur les plages européennes. La pandémie génère également beaucoup de déchets. Les repas à emporter sont généralement livrés dans du plastique, plus rarement dans du carton.

Il était temps de trouver des alternatives. Nombre d’entreprises créent aujourd’hui de vaisselle entièrement comestible, que vous pouvez également composter.

La tasse à croquer.

Zuzana et Miroslav, deux étudiants tchèques de 22 ans, du Newton College de Prague ont mis au point une tasse à café pouvant supporter des températures de 85° et composée d’avoine et de fibres légèrement sucrées. Vous pouvez ensuite déguster votre contenant qui reste comestible durant 12h et qui a un goût de cookie, nous disent les deux jeunes étudiants. Pour que la tasse reste croustillante, ils nous conseillent de la manger dans les 45 minutes.

" Nous avons procédé par essais et erreurs, nous avons fait toutes les combinaisons de pâtes possibles à la maison. Nous avons essayé la pâte à bonbons, la pâte à muffins, la pâte à crêpes, tout est possible. Ensuite, nous avons dû contacter l’Institut de recherche alimentaire de Prague et l’Université technique de Prague qui nous ont aidés à développer à la fois la recette et la machine " racontent-ils au journal tchèque Novinky. Il leur a fallu plus d’un an pour mettre au point la recette idéale.

Cinquante débits de boissons les utilisent déjà en Tchéquie.

Ils ont maintenant le projet de créer un verre à bière comestible, salé, cette fois, au goût de fromage et bacon.

Loading...

Utilisés par de grands chefs belges.

Do Eat, c’est une jeune start-up belge, de Mont-Saint Guibert, qui a créé en 2013, des contenants et emballages fabriqués avec de la pomme de terre et des céréales. Leurs créateurs précisent qu’en plus d’être écologique, leur vaisselle est jolie, bio, peu calorique (3,7 kcal par verrine). Vous pouvez également la décorer avec un feutre alimentaire. Elle peut également contenir des préparations aussi bien froides que chaudes qui restent d’ailleurs croustillantes après être passées au four. Enfin, Jean-Philippe Watteyne, Sang-Hoon Degeimbre ou encore Clément Petijean ont adopté les verrines dans leurs restaurants.

Loading...

Gardez de la place dans votre estomac pour vos couverts !

Deux étudiants liégeois ont créé la start-up Ecopoon, qui a développé une cuillère 100% comestible. Vous avez également le choix du goût : nature à base de farine de blé drêche à base de farine de drêche et romarin. On apprend que les détenus de la prison de Genk utilisent ces couverts pour leurs repas.

Loading...

Sur le même sujet

Børneloppen, un premier supermarché aux puces pour enfants ouvre en région liégeoise

Une brasserie américaine crée une bière à l’horrible goût de changement climatique

Articles recommandés pour vous