L'info culturelle

Zoonose, la bible des années covid de Cédric Gerbehaye et Caroline Lamarche

Premier test PCR

Zoonose, nom féminin désignant une maladie infectieuse des animaux vertébrés transmissible à l’être humain.

Le photographe Cédric Gerbehaye réunit sous ce terme un ensemble d’images prises en temps de covid au CHU Tivoli installé à La Louvière et à la maison de retraite du CPAS louviérois. L’auteure Caroline Lamarche a recueilli les témoignages des travailleurs du soin et des invisibles qui leur ont prêté main forte, le personnel d’entretien et les agents de sécurité, entre autres. Tous étaient solidaires. Zoonose, documentation d’une pandémie est un album fort et sobre paru aux éditions Le bec en l’air et une exposition éponyme présentée au Mill, Musée Ianchelevici La Louvière, jusqu’au 26 mars.

Cédric Gerbehaye et Caroline Lamarche ont fait une immersion d’un an auprès du personnel soignant, traversant les trois vagues de la pandémie, du printemps 2020 à l’été 2021. Ils documentent les actes de la tragédie. Les textes et les images relatent le combat contre un virus tout-puissant et illustrent la résistance des soignants et leur désir de maintenir le lien.

Les photos de Cédric Gerbehaye

Cédric Gerbehaye capte des scènes de vie qui flirtent avec la mort. Elles essentialisent la relation malgré les circonstances invitant au repli sur soi pour se protéger et protéger l’autre. Le cadrage au cordeau circonscrit le lieu du drame et la frontalité traduit l’impossibilité de sortir du cadre. La fuite serait une désertion. Un ensemble de portraits referme l’album. La personne victime de stress post-traumatique semble perdue dans ses pensées. Son regard a la profondeur atone du vide. L’incompréhension se lit dans les visages au teint cendreux des soignants quand ils retirent le masque. L’usage du noir et blanc met en tension notre regard. Le noir est profond et la gamme de gris orchestre une lumière de veille.

Un moment de pause
Sas d'habillage/déshabillage
Thorax d'une patiente atteinte du Covid-19

Les textes de Caroline Lamarche

Caroline Lamarche a écouté les personnes et a rassemblé leurs témoignages bouleversants d’humanité. Les plus poignants ont trait à l’impression culpabilisante de " mal travailler ". " On est maltraitant malgré nous " dit le responsable du service social. Les raisons sont politiques. Le gouvernement n’a envisagé que le traitement médical dans un immédiat, sans vision d’avenir. Le mot " révolution " ponctue le texte liminaire écrit en avril 2020. La question se posait déjà. Allait-on revoir les paradigmes ? Les héros que l’on applaudissait, le personnel soignant, allait-on leur dire " merci " après la crise  ou les " remercier " cyniquement comme le fait une entreprise en licenciant le personnel. Le pouvoir a répondu cyniquement en octroyant des aumônes ponctuelles.

Cédric Gerbehaye et Caroline Lamarche au micro de Pascal Goffaux.

Zoonose, la bible des années covid, Cédric Gerbehaye et Caroline Lamarche.

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Au Cameroun, les chasseurs de nouveaux virus

Info

"La fin des abeilles" : Caroline Lamarche relate la fin de vie d'une mère imposante, éprise de littérature et d'apiculture

Chronique littérature

Articles recommandés pour vous